Présentation

La Fondation Navigation Océanique Barcelone (FNOB), organisateur de la Barcelona World Race, travaille avec la Commission Océanographique Intergouvernementale de l'UNESCO  (UNESCO-IOC) à la protection de l'environnement, principalement du milieu marin. Pour ce faire, l'événement offre un support de qualité pour assister la recherche scientifique dédiée aux océans du monde.

Les bateaux qui participent à la Barcelona World Race naviguent dans des zones éloignées de l'océan Austral, où peu d'études ont été réalisées à ce jour. La collecte d'informations dans ces endroits isolés est essentielle pour comprendre l’impact réel du changement climatique. La régate offre donc un cadre idéal pour récupérer des données scientifiques qui contribueront à faire évoluer les domaines de l'océanographie et de la météorologie.

Il s'agit là d'une association inédite entre le monde de la voile de compétition et de la science, qui a débuté lors de la deuxième édition de la course il y a trois ans et a encouragé les organisateurs de la Barcelona World Race 2014/15 à se fixer de nouveaux défis.

L'un des objectifs principaux motivant cette nouvelle alliance est de mettre en place une contribution significative aux efforts scientifiques actuels de sensibilisation à l'environnement, à la protection et la préservation de l'océan et de ses ressources. Ceci est rendu possible grâce aux skippers, qui sont les témoins privilégiés des changements de la vie marine.

Pendant cette régate autour du globe, les skippers collecteront des données météorologiques, de niveaux de salinité et de température d'eau, notamment en surface, qui seront toutes utilisées ensuite pour être analysées par la communauté scientifique internationale, telle que le Global Ocean Observing System.

Les bateaux lanceront également des balises Argo dans des zones éloignées des principaux circuits de commerce maritime entre le cap de Bonne Espérance (Afrique du Sud) et le cap Horn (Chili) pour aider la recherche sur le changement climatique.

Institutions collaboratrices: Instituto de Ciencias del Mar (ICM) du Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC)Institut Químic de Sarrià (IQS)JCOMMOPSCOI-UNESCOCitclops (Citizen’s Observatory for Coast and Ocean Optical Monitoring) du 7eme Programme-cadre de la  de la Comission Europeenne, Barcelona Digital Centro Tecnológico (BDigital), Leitat (Common Sense Project

 

Un autre aspect de la collaboration entre la FNOB et l'UNESCO est l’organisation de la deuxième Conférence Internationale de Recherche Océanique (IORC) en novembre prochain (2014) à Barcelone, Espagne. Organisée avec le soutien de la Société d'Océanographie, cet événement permettra de présenter les derniers résultats des recherches océanographiques, non seulement d'un point de vue scientifique mais également socio-économique. L'objectif principal est de mettre en valeur les contributions de la recherche dans des domaines tels que le changement climatique et la gestion des océans.

La navigation à voile représente un outil idéal pour promouvoir le travail réalisé dans le domaine des sciences océaniques auprès du grand public.

Cette relation pionnière entre la voile océanique et la science de la mer a débuté avec la Barcelona World Race 2010/11, où les skippers ont commencé à relever les niveaux de température et de salinité de l'eau de mer tout au long de la course, en collaboration avec les océanographes.