Veillées nocturnes

ETA de Neutrogena à Barcelone : lundi 30 à 14h30

A bord de Neutrogena comme de GAES Centros Auditivos, la nuit a été studieuse. Pour les premiers nommés, c'est avant tout la recherche du vent qui a dû occuper Guillermo Altadill et José Muñoz. Dans une zone de transition, les deux navigateurs ont été chercher les brises thermiques le long de la côte de Murcia. Un comble quand on sait qu'à Barcelone souffle un Mistral bien frais...
Anna Corbella et Gerard Marin, bénéficie quant à eux de bonnes conditions. Néanmoins ils doivent veiller au trafic maritime qui s'intensifie fortement à l'approche du détroit de Gibraltar qui sera franchi dans la journée.

News MARS 29, 2015 08:50

One Planet, One Ocean & Pharmaton et We Are Water ne peuvent toujours pas infléchir leur route vers l'est. Condamnés à faire du prés, les deux équipages continue leur route plein nord. Il faudra compter le nombre de jours consécutifs au près sur la même amure pour tous les équipages entrés dans l'hémisphère nord. Le fait de devoir rejoindre Gibraltar ne permet pas de contourner l'anticyclone des Açores et oblige toute la flotte à manger du près. Du près, c'est ce qui attend Renault Captur qui s'est débarrassé des calmes du Pot au noir. A bord de Spirit of Hungary, on prend son mal en patience...