Renault Captur dans la tourmente

À 81 milles du cap Horn, ce matin à 5h30 TU, Jörg Riechers et Sébastien Audigane ont passé une nuit délicate dans des coups de vent jusqu’à 60 nœuds dans les claques. Ils progressent dans des vents de nord-ouest de 40 à 45 nœuds qui doivent adonner dans l’ouest en fraichissant à 55 nœuds et dans une mer forte de 8 à 10 mètres. Leur contournement du Horn est attendu à 9h30 TU (10h30 HF) dans ces conditions très difficiles qui devraient se maintenir toute la journée.

News MARS 10, 2015 06:43

Toujours bien installé à son poste de leader, Cheminées Poujoulat  a passé l’équateur hier à 20h50 TU, après 68 jours 08 heures et 50 minutes de course. Bernard Stamm et Jean Le Cam, entrés en troisième position dans l'hémisphère sud le 12 janvier à 4h 18 TU, ont mis 56 jours 8 heures et 32 minutes pour retrouver l’hémisphère Nord. La transition dans le Pot au noir doit être assez rapide pour les deux hommes dans des vents de nord est, faibles ce jour, mais qui se reconstitueront dans la nuit.

Au large de Sao Paulo, Neutrogena et GAES Centros Auditivos, séparés de 150 milles,  progressent correctement vers le nord dans des alizés de nord – nord est pas très actifs (15 nœuds). Derrière, We are Water et One Planet, One Ocean & Pharmaton progressent toujours sur une route parallèle, avec un écart de 50 milles en latérale, dans de bonnes conditions. Le vent refusant en fraichissant va contraindre les deux bateaux espagnols vont longer la dernière partie de la zone d’exclusion des glaces jusqu’au 66e point par 44,56° de latitude sud.

Enfin, Spirit of Hungary va bénéficier d’un système dépressionnaire assez costaud dans son sud qui devrait l’accompagner jusqu’au cap Horn. Il devrait fait route rapidement vers le mythique rocher où il est attendu le 14 mars dans l’après-midi.