Patience et longueur de temps

Ralentissement ce matin pour une grande partie de la flotte. L’équateur est promis à Neutrogena et GAES Centros Auditivos  ce week-end. Pour leurs poursuivants de l’Atlantique sud, We are Water, One Planet One Ocean et Renault Captur, la remontée vers l’hémisphère Nord s’annonce peu rapide en raison de systèmes tordus et peu actifs au large des côtes brésiliennes. Dimanche, avec le passage de Spirit of Hungary au cap Horn, tous les concurrents navigueront dans l’océan Atlantique.

News MARS 13, 2015 07:06

Cheminées Poujoulat progresse ce matin toujours des alizés de nord-est modérés, à 174 milles de la latitude de l’archipel du Cap Vert qu’il laissera à tribord. Freiné par des sargasses, le leader perd toujours du terrain sur Neutrogena, à 1050 milles désormais. Les vents devraient se renforcer jusqu’aux îles Canaries et les prévisions de ce jour annoncent un long bord très nord avant un recentrage le 18 mars vers le détroit Gibraltar où Cheminées Poujoulat est toujours attendu le 21 mars.

Ce week-end, trois bateaux doivent franchir une nouvelle étape de leur parcours. Le retour de Neutrogena et GAES Centros Auditivos dans l’hémisphère Nord est programmé respectivement les 14 (22h TU) et 15 mars (19h TU) quand Spirit of Hungary fera ses adieux au grand Sud et rejoindra la flotte dans l’Atlantique. Son passage au large du cap Horn est attendu le 15 mars à 09h TU, dans des conditions soutenues avec 35 nœuds de vent d’ouest, avant que ce dernier ne s’écroule une fois le mythique rocher passé.

We are Water et One Planet One Ocean & Pharmaton qui progressent toujours de conserve, ont sérieusement ralenti depuis hier, à 10 nœuds, dans la négociation d’une dorsale anticyclonique. Au nord des îles Malouines, Renault Captur a retrouvé des airs, 25 nœuds de nord, et navigue au près plein est pour éviter un anticyclone volumineux au large du Brésil.