Les nouveaux projets de l’IMOCA

L'Assemblée Générale annuelle de l'IMOCA a posé les bases des nouveaux projets de développement commercial et des nouvelles réglementations, tout en se concentrant sur la préparation du Vendée Globe. Chema Benavides a tenu sa dernière réunion en tant que membre du conseil d'administration, après quatre ans de travail.

News JUIL. 10, 2012 17:11

L’Assemblée Générale de l’IMOCA s’est déroulée le 26 juin dernier, au siège de la Fédération Française de Voile à Paris. Le but principal de la réunion était de poursuivre sur les sujets de discussion abordés lors des dernières réunions à Barcelone et Le Havre, notamment sur le développement commercial de la classe et l'évolution de la réglementation. Luc Talbourdet a présenté deux rapports à l'Assemblée qui a défini les grandes lignes des actions à mener au cours des prochains mois. 

Le développement commercial de la classe

La première action sera menée en collaboration avec l’entreprise 7Seas, basée à Shanghai et présentée lors de l'Océane Adventure Company. Elle concernera le développement de la Classe IMOCA en Chine. La seconde, avec Sir Keith Mills, Vice-Président du Comité d'Organisation des Jeux Olympiques de Londres, porte sur le développement commercial de l'IMOCA pour les cinq prochaines années. À cet égard, les membres du groupe ont approuvé à l'unanimité le document officiel destiné à créer une nouvelle structure commerciale de l'IMOCA basée sur un accord avec Sir Keith Mills. Le projet sera détaillé lors du prochain Vendée Globe.

Luc Talbourdet, président de l'IMOCA a déclaré à ce sujet : «Depuis 10 ans, nous cherchons à améliorer la structure commerciale de notre classe. La perspective de cette collaboration avec Sir Keith Mills offre une occasion unique de développer d’avantage la classe et ajouter de la valeur à nos événements exceptionnels, tels que le Vendée Globe et la Barcelona World Race. 

Sir Keith Mills a ajouté: «Après avoir été activement impliqué au sein de la classe pendant de nombreuses années, je suis très motivé à l'idée d'appuyer son développement. Les courses en Open 60 m’ont toujours fasciné. C’est extraordinaire pour moi de contribuer à leur futur développement. Je crois fermement qu’avec une structure commerciale adéquate, l'IMOCA va conserver et développer sa position de leader des classes océaniques. » 

Evolution de la jauge

Concernant l'évolution de la jauge, deux projets ont été présentés et commentés : la class open et la monotypie. L'Assemblée s'est félicitée de la qualité des rapports, mais n’a pas pris de position comme cela avait été décidé par le Conseil d'Administration le 9 Juin. Alors que tous les éléments pour prendre une décision étaient réunis, il a été décidé de mettre le débat en standby et donner la priorité à la préparation du prochain Vendée Globe dont le départ sera donné le10 novembre prochain. Comme il est de coutume de le faire à l'IMOCA, la question sera abordée au retour du tour du monde en solitaire. Cette expérience servira également à préparer la Barcelona World Race.Le nouveau conseil d'administration.

L'Assemblée a renouvelé sa confiance à Luc Talbourdet et Jean Le Cam, tous deux anciens membres du Conseil d'Administration et a réélu l’actuel président. Vincent Riou et Armel Le Cléac'h ont également été élus et se joignent à Alex Thomson, Bernard Stamm, Pascal  Chadail et Antoine Mermod pour former le nouveau Conseil d’Administration de l’IMOCA, qui sera présidé par Luc Talbourdet pour la septième fois. Luc Talbourdet n’a pas manqué de prononcer quelques mots de reconnaissance pour Dominique Wavre et son travail accompli à l'IMOCA depuis 1999. Les sponsors continuent d’avoir un rôle décisif dans les décisions de l'IMOCA et le nouveau Conseil d'Administration s’est déclaré déterminé à terminer les projets déjà en cours. 

Le dernier Conseil d’Administration de Chema Benavides 

Cette Assemblée de l’IMOCA était la dernière pour Chema Benavides en tant que membre du Conseil d'Administration. Chema a travaillé ces quatre dernières années au sein de la classe dont il était un membre actif. Il a été un témoin d’exception des progrès impressionnants de la voile océanique espagnole dans l'IMOCA. Le grand navigateur et entraîneur espagnol est très heureux des évolutions qui ont eu lieu dans la classe au cours des dernières années: «Le travail de la FNOB a joué un rôle important pour donner du poids à l'Espagne dans l'IMOCA. Nous avons des marins de haut niveau et de prestige, et les techniciens qui créent des tendances et qui joueront un rôle déterminant dans le développement de la classe. »