La conférence sur la voile océanique zéro émission, disponible en vidéo

La table ronde sur le thème de « la voile océanique zéro émission » est désormais disponible en vidéo. La conférence, qui a réuni une vingtaine de représentants des médias, a débuté avec l’intervention de Roger Caselles, directeur Efficacité Energétique chez Schneider Electric, rejoint ensuite par Pachi Rivero, marin de renom, Jordi Barinaga, ingénieur spécialiste de l'énergie et de l'électronique dans la voile et Raymond Blancafort, journaliste spécialisé dans l'automobile.

News NOV. 20, 2012 12:39

Le journaliste Victor Lavagnigni  a mené le débat en insistant sur les nouveaux défis technologiques qu’induisent les bateaux de course à « zéro émission », et leur importance dans des courses comme le Vendée Globe et la Barcelona World Race. Il est également revenu sur la communication autour de la recherche et du développement des systèmes à énergie propre. Pour se faire, il s’est notamment appuyé sur la participation du bateau Acciona 100% EcoPowered de Bubi Sansó dans le Vendée Globe, dont les systèmes d’énergie du bord ont été développés en partie grâce à l’intervention de Jordi Barinaga et à bord duquel a longuement navigué Pachi Rivero, présent également à la conférence. La tenue du Congrès Smart City (Ville Intelligente) à Barcelone a été une excellente occasion pour approfondir les sujets de discussions proposés lors de cette table ronde. 

Les journalistes présents lors de ces débats sont : Marta Cardona, Enric Curt, Kiku Cusí, Jacint Felip, Helena de la Gandara, Macarena Lainez, Pierre Orphanidis, Suso Pérez, Pancho Pi-Sunyer, Joan Porcar, Miquel Ribas, Enric Roselló, Santi Serrat, Jaume Solé, et Nicolás de Terry. 

Les vidéos sont en espagnol. 

Intervention de Roger Caselles de Schneider Electric 

La conférence a commencé par l’intervention de Roger Caselles, directeur Efficacité Energétique chez Schneider Electric, entreprise participant au Smart City Congress (Congré des Villes Intelligentes). Mr Caselles a expliqué le concept de Smart City (Ville Intelligente) et la manière dont se déroulent les développements technologiques dans ce secteur. Il a tenu à préciser que ces évolutions peuvent également se projeter au-delà de la ville et s’appliquer dans d’autres domaines ; notamment sur l’application concrète de la recherche et du développement dans la mesure des dépenses énergétiques,  les systèmes de gestion de l’énergie et l’utilisation qu’en font les citoyens, participant ainsi à rendre les villes plus intelligentes 

Premier thème du débat : le défi technologique

Les débats se sont ouverts par la présentation des défis autour du voilier zéro émission Acciona 100% Ecopowered. Raymond Blancafort a présenté une liste de points communs entre le voilier et la production de véhicules automobiles électriques. Jordi Barinaga et Pachi Rivero ont quant à eux expliqué les méthodes de travail et les problèmes rencontrés lors de la conception du voilier : stockage de l’énergie dans les batteries, décharges électriques, effets de la corrosion par le sel et efficacité des systèmes de charge par les panneaux solaires et les hydro-générateurs.

Deuxième thème du débat : les applications dans la navigation

Un voilier totalement électrique implique un niveau de formation et une utilisation à bord très différente pour son skipper. Pachi Rivero compare, dans cette partie du débat, le système traditionnel : basé sur le contrôle du cycle de charge des batteries à celui du contrôle permanent des dépenses d’énergie demandé par un bateau totalement autonome en énergie. Il évoque notamment les changements que cela peut impliquer sur le routage et les performances en course grâce à l’économie de poids de gazoil embarqué.

Troisième thème du débat : le défi social et la projection dans le futur

Raymond Blancafort explique ici les stratégies de communication établies par les fabricants d’automobiles électriques et hybrides. Il analyse la répercussion qu’a pu avoir un projet comme Acciona 100% Ecopowered sur son développement. Il fait également un point sur les développements actuels autour de la pile à hydrogène et son utilisation dans le futur. Il conclue sa présentation sur la prise de conscience du  changement profond qu’implique l’arrivée de moteurs électriques dans la course océanique et dans les règles de la Classe IMOCA.