Bruno et Willy Garcia, frères de Horn!

We Are Water, mené par Bruno et Willy Garcia, a doublé la longitude du cap Horn (67º 17' 35 W) à 22h06 TU (23h06 en France, 19h06 au Chili), ce samedi 7 mars 2015. Son temps de course depuis le départ de Barcelone, le 31 décembre 2014, est de 66 jours, 10 heures et 06 minutes.

News MARS 8, 2015 00:32

En laissant le Pacifique derrière eux, Bruno (47 ans) et Willy (42 ans), qui ont, chacun de leur côté montré leurs compétences maritimes lors de nombreuses transatlantiques toutes ces douze dernières années, réalisent ensemble leur rêve partagé de traversée de Grand Sud sur ce tour du monde au départ et à l’arrivée de Barcelone.

Dans un message, Bruno témoignait ce matin : « Ces derniers jours, avec Willy, nous sommes tombés assez facilement d’accord sur le fait que cet océan, nommé Pacifique par Magellan il y a de nombreuses années, est un monde de contrastes. Vous pouvez penser que nous avons fait cette conclusion au regard de tous les grains que nous avons vus, dont nous avons tiré profit, dans lesquels nous avons souffert, et que nous avons photographiés. Les choses, ici, changent rapidement. Vous passez d’un soleil radieux à un nuage noir, avec une pluie drue, et parfois même de la grêle. C’est comme si vous passiez d’un printemps frais à un inconfortable automne hivernal. »

Interrogé sur la perspective de doubler le cap Horn, Willy ajoutait : « Le cap Horn, c’est aussi un bon coup de fouet pour le moral. Il signifiera que nous accompli une part importante de la course. A présent, c’est la remontée de l’Atlantique qui nous attend… ce qui n’est pas rien ! »

Les deux frères, qui ont pris chacun six mois de congés sabbatiques pour participer à la course, ont doublé le cap Horn dans des conditions maniables, mais néanmoins dignes du célèbre rocher noir, dans 25 nœuds d'ouest sur une mer formée, avec des vagues de 4-5 mètres.

We Are W ater est le 4è bateau de cette édition 2015 de la Barcelona World Race à passer la porte de sortie du Pacifique Sud pour rejoindre l’Atlantique, en direction de l’arrivée, après une course longue de 23 360 milles (environ 43 300 km) autour du monde.

Les leaders, Bernard Stamm et Jean Le Cam à bord de Cheminées Poujoulat, ont doublé la cap Horn le 25 février dernier, à 00h 53mn TU. Guillermo Altadill et José Muñoz sur Neutrogena, ainsi qu’ Anna Corbella and Gerard Marin sur GAES Centros Auditivos ont passé ce troisième et dernier cap autour de l’Antarctique le 28 février, à tour de rôle, à 02h 12mn et 12h 32mn (TU).

Dans les prochaines heures, One Planet, One Ocean & Pharmaton, mené par Aleix Gelabert et Didac Costa, devrait lui aussi doubler la longitude de ce cap mythique. De quoi augurer une belle bataille pour la 4è place dans la remontée de l’Atlantique. Il devrait en effet être lui-même suivi par Renault Captur, qui progresse actuellement à deux jours environ du cap Horn et affiche 1 800 milles d'avance sur Spirit of Hungary fermant la marche de la flotte.