Bientôt au nord, bientôt au Horn…

Rookies No More

A bord du bateau du chef de flotte, au nord de la latitude de Rio de Janeiro, à 700 milles environ au large des côtes brésiliennes, Bernard Stamm et Jean Le Cam sont parvenus à se faufiler dans un trou de souris pour se frayer un passage entre deux anticyclones : le premier situé  au large de l’Argentine, et le bien nommé Sainte-Hélène. Bien leur en a pris puisque, par 20° Sud, ils progressent désormais avec le souffle salvateur des alizés, qui vont progressivement leur permettre d’allonger la foulée vers l’équateur. A 11-14 nœuds de vitesse, ils sont attendus dans quatre jours dans l’hémisphère nord. 

News MARS 6, 2015 08:11

La situation reste toujours moins confortable pour les duettistes de Neutrogena et GAES Centros Auditivos, qui ont vu la porte du passage empruntée par le leader se fermer à leur étrave. Résultat des courses, ils doivent encore prendre leur mal en patience dans des vents aléatoires qui promettent de mettre encore un peu les nerfs à rude épreuve alors que 90 milles les séparent. 

Pour We are Water et One Planet, One Ocean & Phramaton, ce vendredi apporte avec lui la promesse d’un passage au cap Horn imminent.  Demain au petit jour, les frères Garcia  sont attendus pour faire leur salut au célèbre rocher noir. Un grand moment pour ces bizuths des mers australes qui doivent pouvoir bénéficier de conditions plutôt favorables pour faire leur adieux au Grand Sud. Ils seront suivis quelques heures plus tard par les deux complices de One Planet, One Ocean & Pharmaton, qui promettent aussi de fêter comme il se doit le passage emblématique du troisième et dernier cap balisant leur route initiatique autour du monde.