60 marins au départ de la Transat Jacques Vabre en IMOCA !

Dimanche 27 octobre, 30 IMOCA prendront le départ de la Transat Jacques Vabre – un record. Ce sont donc 60 marins (dont 7 femmes et 16 navigateurs internationaux), qui se confronteront sur les 4 350 milles séparant Le Havre de Salvador de Bahia. Dense et relevé, le plateau réunit des navigateurs aux profils et aux ambitions divers.

News OCT. 2, 2019 22:22

Ils étaient 13 en 2017, ils seront 30 cette année. D’une édition à l’autre, le nombre de duos engagés dans la Transat Jacques Vabre a plus que doublé ! Jamais un tel plateau n’avait été réuni. Le casting est à la fois très qualitatif et éclectique.

 

Des figures de la classe

Parmi les 60 marins en lice, 15 étaient au départ du Vendée Globe 2016-2017, dont les trois qui ont composé le podium : Armel Le Cléac’h, Alex Thomson et Jérémie Beyou. On retrouve les emblématiques Jean Le Cam et Vincent Riou mais aussi Yann Eliès, Louis Burton, Alan Roura, Romain Attanasio, Paul Meilhat (vainqueur de la Route du Rhum 2018), Thomas Ruyant, Arnaud Boissières, Morgan Lagravière, Fabrice Amedeo et Stéphane Le Diraison.
 
On verra aussi des marins qui n’ont pas pris part au Vendée Globe 2016-2017 mais ont depuis participé à la plupart, voire à toutes les épreuves des IMOCA Globe Series, dont la Route du Rhum 2018. C’est le cas de Boris Herrmann, Damien Seguin, Yannick Bestaven, Sam Davies, Isabelle Joschke, Ari Huusela, Manuel Cousin, Erik Nigon et Alexia Barrier.
 

« Bizuths » de haut vol

Parmi les marins qui vont disputer leur toute première course transatlantique en IMOCA, quelques noms bien connus se dégagent. C’est par exemple le cas du très expérimenté Kevin Escoffier, notamment détenteur du Trophée Jules Verne (en 2012) et vainqueur de la Volvo Ocean Race 2017-2018. Kevin est associé à Nicolas Lunven qui a déjà participé à la Transat Jacques Vabre en IMOCA (sur Safran en 2015) mais n’a jamais terminé l’épreuve. Tenant du titre de la Transat Jacques Vabre en Class40, Maxime Sorel revient en IMOCA, avec Guillaume Le Brec. L’épreuve sera également une belle première pour les Figaristes Anthony Marchand et Benjamin Dutreux. Pour Miranda Merron et Halvard Mabire, on peut parler de redécouverte. Le couple le plus expérimenté de la course au large fait en effet un grand come-back en IMOCA. 

 

Sept femmes engagées

En plus de Miranda Merron, six autres femmes sont inscrites, dont deux qui naviguent sur des IMOCA devenus de magnifiques et véloces foilers, Sam Davies et Isabelle Joschke. Clarisse Crémer, elle, va poursuivre sa formation accélérée avec Armel Le Cléac’h. Alexia Barrier et Joan Mulloy composent le seul duo 100 % féminin tandis que la Britannique Pip Hare est associé à son compatriote Andrew Baker.

Une force représentation internationale avec des Britanniques en force

Outre Pip Hare et Andrew Baker, les Britanniques sont présents en nombre avec aussi Alex Thomson, Neal MacDonald, Miranda Merron, Samantha Davies et Will Harris. Sont également inscrits des marins venus d’Irlande (Joan Mulloy et Michael Ferguson), d’Allemagne (Boris Herrmann et Isabelle Joschke qui est franco-allemande), des Etats-Unis (Charlie Enright), de Finlande (Ari Huusela), de Suisse (Alan Roura), d’Italie (Giancarlo Pedote) et de Turquie (Tolga Ekrem Pamir). Ce sont donc 16 femmes et hommes qui composent le contingent international de cette Transat Jacques Vabre 2019 en IMOCA.

 
Des IMOCA mis à l’eau entre 1998 et 2019, cinq foilers de dernière génération

Vainqueurs de la Rolex Fastnet puis des 48 heures Azimut, Jérémie Beyou et Christopher Pratt endossent le rôle de favoris à bord de Charal, mis à l’eau il y a plus d’un an et bien fiabilisé. La première grande confrontation face aux quatre IMOCA de nouvelle génération, lancés dans l’été est très attendue. Hugo Boss (Alex Thomson/Neal McDonald), Arkea Paprec (Sébastien Simon/Vincent Riou), Apivia (Charlie Dalin/Yann Eliès) et Advens for Cybersecurity (Thomas Ruyant/Antoine Koch) seront de redoutables concurrents.

On surveillera l’ancien Hugo Boss avec lequel Alex Thomson a terminé 2edu Vendée Globe 2016-2017, qui court désormais sous les couleurs de 11th Hour Racing avec Charlie Enright et Pascal Bidégorry. Parmi les autres candidats aux très belles places, trois duos engagés sur des bateaux qui n’étaient à l’origine pas des foilers mais le sont devenus : PRB (Kevin Escoffier/Nicolas Lunven), Initiatives-Cœur (Sam Davies/Paul Meilhat) et MACSF (Isabelle Joschke/Morgan Lagravière).
 
Comme de coutume sur les courses IMOCA, des batailles se mettront en place à tous les niveaux d’une flotte composée de 16 foilers et de 14 IMOCA à dérives droites (dont un mis à l’eau il y a plus de 20 ans, 4myplanet). A moins d’un mois du départ, chaque duo se fixe déjà ses propres objectifs et identifie les concurrents qu’il aimerait laisser dans son tableau arrière…
 
-----------------
 
Les 30 inscrits à la Transat Jacques Vabre 2019 en IMOCA 

11th Hour Racing: Charlie Enright and Pascal Bidégorry
4myplanet: Alexia Barrier and Joan Mulloy
Advens for Cybersecurity: Thomas Ruyant and Antoine Koch
Apivia: Charlie Dalin and Yann Eliès
Ariel 2: Ari Huusela and Michael Ferguson
Arkea Paprec: Sébastien Simon and Vincent Riou
Banque Populaire X: Clarisse Crémer and Armel le Cléac'h
Bureau Vallée 2: Louis Burton and Davy Beaudart
Campagne de France: Miranda Merron and Halvard Mabire
Charal: Jérémie Beyou and Christopher Pratt
CORUM L'Epargne: Nicolas Troussel and Jean Le Cam
Fortil: Clément Giraud and Rémi Beauvais
Groupe Apicil: Damien Seguin and Yoann Richomme
Groupe Setin: Manuel Cousin and Gildas Morvan
Hugo Boss: Alex Thomson and Neal McDonald
Initiatives - Cœur: Samantha Davies and Paul Meilhat
La Fabrique: Alan Roura and Sébastien Audigane
La Mie Câline - Artipôle: Arnaud Boissières and Xavier Macaire
MACSF: Isabelle Joschke and Morgan Lagravière
Maître CoQ: Yannick Bestaven and Roland Jourdain
Malizia 2 - Yacht Club de Monaco: Boris Hermann and Will Harris
Newrest - Art & Fenêtres: Fabrice Amedeo and Eric Péron
Pip Hare Ocean Racing: Pip Hare and Andrew Baker
PRB: Kevin Escoffier and Nicolas Lunven
Prysmian Group: Giancarlo Pedote and Anthony Marchand
Pure: Romain Attanasio and Sébastien Marsset
Time for Oceans: Stéphane Le Diraison and François Guiffant
V & B - Mayenne: Maxime Sorel and Guillaume Le Brec
Vers un monde sans sida: Erik Nigon and Tolga Ekrem Pamir
Water Family: Benjamin Dutreux and Thomas Cardrin

www.imoca.org