L’esprit et le style "Spirit of Hungary"

Nandor Fa et Conrad Colman tracent une route rapide vers Bluff, en Nouvelle-Zélande, pays d’origine du cadet des deux marins qui pourra compter sur l’aide notamment de son oncle. Cet arrêt technique doit leur permettre de poursuivre ce tour du monde préparatoire à d’autres circumnavigations.

Messages du large FÉVR. 24, 2015 09:49

Conrad Colman(Spirit of Hungary) : « On file vers le nord à nouveau, mais cette fois c’est pour y trouver refuge. Nous allons faire escale à Bluff, l’un des ports les plus au Sud de la Nouvelle-Zélande pour réparer ce qui doit être réparé, en finir avec la saga du chariot de têtière de grand-voile et enfin pour permettre à Nandor de se remettre du massacre en haut du mât hier.

Nous ne voyons pas du tout cette escale comme un échec mais plutôt comme une opportunité d’augmenter nos chances de boucler ce tour du monde avec Spirit of Hungary et de pousser encore le bateau pour les milles qui restent à parcourir. Nandor et moi jouons tous les deux la carte du long terme : il se prépare pour son retour sur le Vendée Globe et je me prépare pour mon premier assaut (ce mot me parait encore plus approprié aujourd’hui!) de cette course épique en 2016. Si passer quelques heures hors-course nous permet de pouvoir mieux affronter les challenges des prochaines semaines alors il n’y a pas de question à se poser. Quand on a réfléchi à nos options après les problèmes des derniers jours, le seul point négatif pour moi était de ne pas boucler le tour du monde sans escale… mais bon s’il faut juste décaler de quelques années, ce n’est pas si grave.

Comme c’est la période des Oscars, je reste dans le thème « Je voudrais donc remercier » mon oncle Gray qui est actuellement en train de courir dans Auckland pour collecter les pièces manquantes et les outils adéquates pour faire nos réparations dans les meilleurs délais et nous accueillir à Bluff mercredi matin (heure NZ). Les grosses équipes ont des préparateurs qui arrivent d’Europe avec tout le matériel prêt à être déchargé mais nous restons dans le style familial de Spirit of Hungary et je suis heureux de pouvoir être accueilli par un visage familier sur le ponton. Bricoleur et grand amateur de bateau, ce sera un plaisir de partager ce moment avec Gray même si nos retrouvailles seront sous le signe des chaussettes sales! »