Conrad Colman : rodéo, bobo, un peu KO…

Plus de peur que de beaucoup de mal, fort heureusement, pour Conrad Colman à bord de Spirit of Hungary. Le jeune co-skipper de Nandor Fa a fait une violente chute, la tête la première, à l’intérieur du bateau. Il s’est fait mal à l’épaule et un bel hématome au front. Il espère néanmoins vite récupérer tous ses moyens pour de nouveau se rendre à 100% opérationnel à bord du  bateau qui ferme la marche de la flotte. 

Messages du large MARS 22, 2015 15:46

« Comme prévu le vent de nord-ouest s’est renforcé à l’approche de la dépression qui nous poursuivait depuis quelques jours. Le front froid est arrivé avec des rafales à 40 nœuds, un déluge de pluie qui a aplati la mer et le paysage s’est transformé.

Il y a toujours un changement de direction soudain après un front froid et le vent du sud-ouest nous a permis de choquer (relâcher un peu) les écoutes et de reprendre un cap vers le nord. Par contre, ce changement nous a laissé dans une mer complètement désordonnée et le bateau s’écrasait sur chaque nouvelle vague. Alors que l’on essayait de mettre le bateau en sécurité c’est moi qui me suis fait mal. Alors que j’allais rentrer dans le bateau, celui ci s’est écrasé avec tellement de violence que j’ai lâché ma prise (qui était glissante) et j’ai plongé tête la première à l’intérieur.

J’ai atterri sur mon épaule gauche et ma tête. Résultat: luxation de l’épaule même si elle s’est remise toute seule et un bel œuf sur le front. J’ai appelé Nandor qui s’est dépêché de sortir de sa bannette pour venir m’aider à me relever mais j’étais un peu KO donc je me suis tout de suite rallongé. Ce type de blessure ne m’est pas étranger, je m’étais déjà luxé l’épaule droite plusieurs fois et me suis fait opéré en 2012 pour éviter ce genre de problème alors j’espère vraiment ne pas avoir à en passer par là. J’arrive encore à bien la bouger mais je sens quand même que c’est plus faible et douloureux au niveau de l’articulation.

Heureusement les conditions s’annoncent plus tranquilles pour les jours à venir mais Nandor va devoir manœuvrer en solo quelques temps car je peux seulement faire les réglages de voile. Ce sera un super entrainement pour son Vendée Globe mais j’espère récupérer vite pour ne pas jouer uniquement le rôle de ballast (réservoirs d’eau sur chaque côté du bateau et à l’arrière pour ajouter du poids contre le vent) et rester dans ma bannette ! »