Bon appétit, Messieurs

Petit déjeuner à la Française pour Conrad Colman qui profite des derniers vivres frais embarqués en Nouvelle-Zélande... Extrait du journal de bord.

Messages du large MARS 4, 2015 12:30

ll y a quelques avantages à s’arrêter en chemin, en plus de réparer la quille bien sûr! Après avoir fait le dernier changement de voile le matin je peux prendre un petit déjeuner de champion (français) … pain au chocolat et café noir! C’est sans doute typique en France, des calanques de Marseille à la campagne à côté des champs d’oignons de Roscoff, mais au milieu du Pacifique pendant une course autour du monde c’est sûrement une première.

Sinon tout va bien à bord, comme Nandor dort mieux la nuit que le jour nous avons pris nos petites habitudes et je prends les longs quarts de nuit, sous spi et grand-voile haute et à 8h locale, je réveille le skipper pour son quart du matin.