Alex Thomson se penche sur la course

Le skipper de Hugo Boss, de passage à barcelone a tenu à saluer la performance de Bernard Stamm et Jean le Cam, sans oublier de rappler les liens d'amitié qu'il entretient avec Guillermo Altadill. Morceaux choisis...

Messages du large FÉVR. 26, 2015 15:41

Sur l’équipage de Cheminées Poujoulat

«  Bernard et Jean font une très belle course jusque-là et je les félicite d’avoir franchi le cap Horn à la première place mais la route est encore longue. Un millier de milles peut s’effacer rapidement, la course pour la victoire n’est pas finie. Ils ont un super travail et je leur souhaite la meilleure chance pour le futur. »

 

Les chances de Neutrogena… et de GAES Centros Auditivos

« Pour que Neutrogena revienne sur Cheminées Poujoulat, je pense qu’il faudra que Cheminées Poujoulat ait un problème. Un millier de milles c’est une longue route, dure à rattraper. Il y a une vrai bagarre pour la seconde place entre GAES et Neutrogena et la course entre les deux pourrait être serrée jusqu’à l’arrivée. Je pense que le bateau Neutrogena est un peu plus rapide, plus optimisé que GAES mais, malgré cela, peu de distance les sépare. Guillermo et José ont fait un travail fantastique jusqu’à maintenant, la lutte entre nous était rude avant que nous démâtions. Guillermo est un très bon ami, avec lequel j’aime naviguer, alors bien sûr, je croise les doigts et j’espère pour eux qu’ils gagneront. « 

 

Sa relation avec Guillermo Altadill

« J’ai parlé avec Guillermo après la perte de notre mât, mais brièvement mais j’ai échangé des mails presque tous les jours donc je sais comment ils vont et je garde un œil sur leur navigation. Je lui parle de ce que je fais au quotidien, c’est toujours la même histoire parce que je sais que lorsque vous êtes sur un bateau, votre attention se concentre sur la course, sur ce qui se passe et vous n’avez pas vraiment l’esprit aux distractions des autres. Je suis heureux du bateau que j’ai. Celui là (Neutrogena) a une place dans mon cœur, j’ai fini le Vendée Globe avec lui, couru tant de milles, j’aime ce bateau. Mais je voulais avoir le nouveau bateau Hugo Boss, il est meilleur, plus rapide. Je ne peux dire parce que j’ai démâté que j’aurais préféré un autre bateau. »

 

Ses projets

« Le nouveau bateau est en construction au chantier Green Marine en Angleterre et nous programmons de le lancer en décembre. Mon énergie est désormais concentrée sur la finalisation de ce bateau, j’attends d’avoir un bateau et de revenir sur l’eau. Les courses auxquelles je devrais participer devraient être le Fastnet, j’espère, nous serons peut être prêts ou pas, la Transat Jacques Vabre et la BtoB, deux courses en double et une en solitaire que je ferais avant le Vendée Globe. La personne avec laquelle j’aimerais naviguer est Guillermo mais nous ne voulons pas en discuter avant qu’il ait fini. »