ON AIR

TOUS LES JOURS

BWR Live Streaming

14.30 h - Programme en espagnol
14:45 h - Programme en catalan
15:30 h - Programme en anglais
15:45 h - Programme en français

BWR TV - 27/01/2014

RACE DAY 28

Au top à 61 ans !

Au top à 61 ans !

THE GAME

Jouer The Game dans le Grand Sud !

Déjà plus de 25000 joueurs qui courent avec les équipages de la Barcelona World Race

Tracking

Leaderboard

Magazine

Du gris et des albatros
Messages du large JANV. 28, 2015 13:27

Du gris et des albatros

Le Grand Sud accueille avec clémence les concurrents de la Barcelona World Race. Novices en ces latitudes, Bruno et Willy Garcia goûtent de nouvelles sensations à bord de We are Water. Jörg Riechers également. Sur Renault Captur, le skipper allemand bénéficie de l’expérience de Sébastien Audigane. Les uns le devinent, le Français l’a vécu : le vrai Sud est devant eux.

Suite »

News

Fil du rasoir

Dans l’océan Indien, la lutte stratégique de cette troisième édition de la Barcelona World Race se décline en fonction de l’inédite zone d’exclusion antarctique. La longeant à sa bordure, Neutrogena enchaîne les empannages quand Cheminées Poujoulat, plus au nord, fait route directe et creuse à nouveau l’écart. Renault Captur suit cette trajectoire sur le fil quand GAES Centros Auditivos tricote avec les hautes pressions au nord pour conserver une bonne vitesse. 

Fil du rasoir
News JANV. 27, 2015 14:46

Choc des titans

Anna Corbella et Gerard Marin ont franchi la nuit dernière, à 1h40 TU, le cap de Bonne-Espérance, après 26 jours et 14 heures de mer. Là, où se rencontrent les océans Atlantique et Indien, où leur courant chaud et froid se mêlent, le passage a été terrible. Le skipper espagnol de GAES Centros Auditivos le raconte quand Nandor Fa se projète sur les conditions musclées que Spirit of Hungary va désormais affrontées, voilure diminuée.

Suite »
Fil du rasoir
News JANV. 28, 2015 07:22

Fil du rasoir

Dans l’océan Indien, la lutte stratégique de cette troisième édition de la Barcelona World Race se décline en fonction de l’inédite zone d’exclusion antarctique. La longeant à sa bordure, Neutrogena enchaîne les empannages quand Cheminées Poujoulat, plus au nord, fait route directe et creuse à nouveau l’écart. Renault Captur suit cette trajectoire sur le fil quand GAES Centros Auditivos tricote avec les hautes pressions au nord pour conserver une bonne vitesse. 

Suite »

News

Orient express

La roue infernale des vents d’ouest s’est mise en marche. Les sept bateaux de la Barcelona World Race progressent maintenant dans ce classique mécanisme du Grand Sud qui les emporte vers l’avant, vers leur rêve d’est. A peine ralentis par des zones de hautes pressions qui peuvent néanmoins jouer leur rôle de juge arbitre. Notamment dans la lutte entre Cheminées Poujoulat et Neutrogena, mais également entre GAES Centros Auditivos  et Renault Captur. Dans le peloton de queue, l’accélération va être sérieuse emballant un tour du monde, plein d’écueils pour Spirit of Hungary.

Orient express
News JANV. 26, 2015 20:29

Atmosphère, atmosphère

Cheminées Poujoulat pousse son avantage sur Neutrogena dans l’océan Indien, où doit les rejoindre cette nuit GAES Centros Auditivos. Derrière,We are Water est le cinquième concurrent à descendre au delà du 40e parallèle. 

Suite »
Jean-Pierre Dick : « J’aurais sincèrement voulu en être… »
Interviews DÉC. 27, 2014 13:41

Jean-Pierre Dick : « J’aurais sincèrement voulu en être… »

Jean-Pierre Dick, double vainqueur de la Barcelona World Race, ne viendra pas défendre son titre pour cette troisième édition. Le skipper niçois prépare actuellement son nouveau Saint-Michel-Virbac, un plan Verdier-VPLP pour le prochain Vendée Globe. Le bateau ne sera mis à l’eau qu’à la fin du printemps 2015 et pour l’heure son skipper est à quai. Il n’y aura donc pas de troisième tour du monde en double pour JP, un exercice qu’il affectionne pourtant particulièrement.

Suite »

Interviews

Guillermo Altadill : "C’est l’océan qui décide"

Guillermo Altadill est sans conteste le navigateur qui possède le plus d’expérience autour du monde. Il a débuté aux premiers jours de la Whitbread sur Fortuna et Galicia, y est revenu par trois fois avant de se lancer The Race à bord du maxi multicoque Club Med. Depuis 30 ans qu’il navigue, il cumule un nombre de milles impressionnant sur tous les types de bateaux. Mais la Barcelona World Race, ce tour du monde en double qui part et revient de  sa ville de domicile, se refuse à lui. Lors de la première édition où il courrait en double avec l’Américain Jonathan Mac Kee, le duo avait été contraint d’abandonner au Cap suite à des problèmes de safran. Il ne s’est pas aligné en 2010-2011. Cette fois-ci, il embarque à ses côtés le navigateur chilien José Munoz sur un bateau qu’il connaît bien. Neutrogena n’est autre que l’ancien Hugo Boss à bord duquel Guillermo s’était classé deuxième de la Transat Jacques Vabre 2011 avec Alex Thomson. C’est pourquoi il a persuadé Alex de lui vendre le bateau qui avait fini troisième du dernier Vendée Globe. Même s’ils sont des prétendants au podium, Guillermo Altadill ne ressent pas de pression particulière.

 

Guillermo Altadill : "C’est l’océan qui décide"
Born in Class Mini
Articles JANV. 1, 2015 14:42

Born in Class Mini

Ils sont neuf skippers engagés sur cette édition de la Barcelona World race à avoir fait leurs classes à l’occasion de la Mini Transat. Cette course emblématique qui réunit tous les deux ans plus de 80 marins de toutes nationalités est considérée par beaucoup comme la première entrée dans le monde de la course au large. Quelles peuvent être les similitudes et les différences entre une traversée de l’Atlantique, seul à bord d’une coque de noix de 6,50m, et un tour du monde en double sur une machine de guerre de 60 pieds… C’est ce que nous avons voulu savoir auprès des navigateurs concernés.

Suite »

Articles

Dans les coulisses, la direction de course veille

Ils seront trois à veiller 24 heures sur 24 sur les équipages de la Barcelona World Race, à être en relation avec les MRCC (organismes de surveillance et de sauvetage) des différents pays concernés, de l’Afrique du Sud au Chili en passant par l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Sur leurs écrans, les positions des bateaux quasiment en direct, et le téléphone qui peut sonner d’un instant à l’autre comme un rappel à l’ordre. Jacques Caraës, directeur de course, assisté de Hubert Lemonier et Guillaume Evrard va donc, trois mois durant, être sur la brèche prêt à intervenir à la première alerte.

Dans les coulisses, la direction de course veille
Articles NOV. 4, 2014 16:49

Direction de course : la pression monte

Dans les coulisses de la capitale catalane, la préparation de la course va bon train afin de faire que la course garantisse les conditions de sécurité inhérente à toute épreuve du large, qu’elle soit belle à suivre, viable économiquement et visible dans le monde entier. Un travail de longue haleine qui ne s’arrête pas vraiment d’une édition à l’autre.

Suite »

BWR TV

Mag hebdo N°6

PHOTOS

Bienvenus aux 40

Plus d'images dans les notres galléries photo

BANQUE D'IMAGES

BANQUE D'IMAGES

Les meilleures photos de la Barcelona World Race 2014/15

2ND INTERNATIONAL OCEAN RESEARCH CONFERENCE

THE CONGRESS

Barcelone, centre mondial de l'océanographie

Du 17 au 21 Novembre prochain, la communauté scientifique se rassemblera à Barcelone pour préparer la prochaine décennie de collaboration internationale dans les domaines des sciences marines et de la technologie. L'objectif commun est d'améliorer la gestion des océans à travers le monde.

LE CENTRE D'INTERPRÉTATION DE LA BARCELONA WORLD RACE

THE BARCELONA WORLD RACE INTERPRETATION CENTRE

Un espace ouvert à tous

Le Centre d'Interprétation de la Barcelona World Race abrite la première exposition permanente sur la course au large en Espagne et accueille également des événements spéciaux et des programmes d'hospitalité d'entreprise. Découvrez le charme et les caractéristiques architecturales d'origine de ce bâtiment portuaire rénové.